L’éducation, une thérapie?

En quoi l’éducation peut-elle être thérapeutique? Que soigne-t-elle?

Il ne s’agit pas pour le parent de se positionner en tant que thérapeute, psychologue,etc……

Quand l’éducateur joue pleinement son rôle, l’éducation peut avoir un effet thérapeutique, pour l’éducateur et l’éduqué.

Jouer son rôle

Jouer son rôle c’est accompagner l’enfant sur son chemin de vie, l’aider à traverser les épreuves qu’il rencontre sur sa route, lui donner l’amour et la structure .

Nous avons en nous les capacités pour accomplir cela mais nous avons perdu le contact avec nos compétences d’éducateur et nous avons perdu confiance en nous.

Nous renonçons trop souvent et nous nous tournons trop rapidement vers d’autres personnes (les spécialistes, les professionnels) quand nos enfants rencontrent des difficultés ou que la relation devienne conflictuelle. Il ne s’agit pas de refuser leurs compétences. Il s’agit pour nous d’aller le plus loin possible, avec nos compétences parentales.

Cheminer ensemble à travers les épreuves

La capacité parentale de compréhension profonde et d’acceptation inconditionnelle  aide assurément l’enfant à traverser et à intégrer les épreuves de la croissance et à guérir des blessures dues aux circonstances de la vie.

Elle aide aussi sûrement à cheminer ensemble, parents et enfants, pour sortir des difficultés relationnelles (désaccords de la vie commune, maladresses parentales, difficultés venant des différences d’âge, de priorité ou de caractère).

Développer la confiance mutuelle

C’est cette traversée commune qui nourrit la confiance mutuelle, élément essentiel pour que l’enfant, futur adulte, développe sa confiance en lui.

Pour le parent, c’est là une expérience heureuse, fondatrice et réparatrice. Pouvoir dialoguer avec son enfant(même adolescent ou jeune adulte), se sentir écouté (sans que l’enfant agisse forcément dans son sens), sentir que ses opinions ont une certaine importance: cela contribue à nourrir et à grandir le sentiment de dignité qui est trop souvent absent de l’expérience parentale.

L’éducation thérapeutique

C’est en cela que l’éducation est thérapeutique.

Il n’y a pas d’enfants heureux sans parents heureux, et vice versa.

Nous ne pouvons pas nous sentir heureux si nous nous sentons impuissants, si nous ne nous sentons pas reconnus et aimés, et surtout si nous ne nous sentons pas en paix.

La paix peut advenir si, là où nous nous trouvons, nous pouvons nous dire que nous sommes allés le plus loin possible, et,peut-être, un peu au-delà de nos limites.

Il en est de même pour nos enfants. Soyons à notre place afin qu’ils puissent être à la leur. Créons les conditions pour qu’ils puissent nous aimer, nous respecter (sentiments qui émanent de leur espace de liberté intérieure et non d’une quelconque culpabilité).

Ainsi, ils se sentent en paix sur ce plan et l’éducation peut jouer son rôle de prévention.

Puissent le chemin parental, ses joies et ses peines contribuer à la guérison de nos blessures.