Mon parcours

Enseignante et mère de 6 enfants, je fus confrontée à la réalité de la relation à l’enfant et de la vie en famille. Les difficultés m’ont amenée à effectuer un profond travail sur soi. Ce parcours  riche et exigeant m’a permis de comprendre la valeur de l’expérience et du chemin personnels. J’apprends que les attitudes de respect, de compréhension et d’authenticité portent en elles d’immenses possibilités de guérison. Je suis convaincue que chaque personne doit devenir qui elle est pour être heureuse.

La rencontre avec l’enseignement d’Arnaud Desjardins a été déterminante pour mon évolution personnelle.

Formée à la relation (Approche Centrée sur la Personne de Carl ROGERS et Focusing d’Eugène GENDLIN), j’accompagne à l’éducation depuis 14 ans. J’exerce aussi en tant qu’agir-thérapeute auprès des adultes, adolescents et enfants.

J’interviens également dans le cadre du Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement à la parentalité (REAAP47). J’anime des ateliers de communication adultes-enfants et des soirées à thème autour de l’éducation pour des collectivités locales et des associations du 47 (les RAM de Castelmoron sur Lot, de Grézet-Cavagnan, du Val de Garonne et de Mézin, la crèche municipale de Castelmoron, l’association Familles Rurales, l’association Femmes-Sages-Femmes d’Aquitaine, le foyer Avenir et Joie, la Plate-Forme de réussite éducative de Ste Livrade sur Lot et de Villeneuve, le Centre Social Montesquieu d’Agen).

Enfin, je mène des actions de formation et j’interviens dans des temps d’Analyse des Pratiques auprès des équipes professionnelles de l’enfance (la Fédération des Oeuvres Laïques du 47, le foyer Avenir et Joie, la Crèche municipale le Nuage Rose de Castelmoron, la crèche municipale La Souris Verte de Fumel, l’association des assistantes maternelles du Lot et Garonne).

Consciente de la force thérapeutique de la présence et des actions menées pour trouver sa place dans le monde, je donne forme à l’Agir-thérapie et au processus PCAD: l’aboutissement naturel de mon cheminement.

S’est imposée l’ouverture de l’Ifpré, lieu de transmission où chacun(e) peut apprendre à exercer réellement la liberté d’être qui il (elle) est, tout en accueillant la réalité de l’autre et en tenant compte des exigences de la professionnalisation.

Mai VO THI PHUONG,
Personne-ressource en éducation,  Agir-thérapeute et responsable pédagogique de l’Ifpré.